C’est le retour des voyages du vendredi!

Le vendredi 7 octobre a signalé le retour des voyages du vendredi au sein de la Commune d’apprentissage à Mazo de la Roche.

Les voyages du vendredi permettent à nos élèves de rejoindre d’autres classes, des experts et / ou des événements qui se trouvent ou bien qui se déroulent n’importe où au monde. Ces “sorties éducatives virtuelles” prennent lieu grâce aux merveilles d’Internet ainsi que des applications telles que Skype, Google Hangouts, Zoom, etc.

Pour démarrer l’année scolaire, les classes de 4e année de Mme Veillette et de Mme Joiner qui étudient présentement les roches et les minéraux en Sciences, ont participé à un GEOshow. Les élèves ont visité le Guatemala dans le but d’explorer ses volcans.

img_0355

C’est à l’aide de Brandon l’explorateur que les élèves ont discuté de l’anneau de feu du Pacifique et des raisons pour lesquelles il existe tant de volcans au Guatemala. Il faut dire que tout se déroulait au cours d’une randonnée virtuelle sur un volcan en activité! Les élèves ont également visité la ville d’Antigua qui est complètement entourée de volcans. La tournée s’est terminée au bord d’un vieux lac de cratère!

Au cours de la session, les élèves ont posé bon nombre de questions en-direct et en envoyant des “Tweets” sur les ondes de Twitter. Mme Veillette et Mme Madeley ont aidé les élèves qui voulaient afficher leurs questions à Twitter. Peu importe la manière dont les questions furent posées, les élèves étaient très excités lorsqu’elles furent répondues par Brandon. Plusieurs ont déclenché d’autres questions, dont certaines seront répondues au cours des prochaines semaines.  

This slideshow requires JavaScript.

C’est en utilisant Kahoot!, une plate-forme visant l’apprentissage par jeu, que Brandon a permis aux élèves de démontrer leurs nouvelles connaissances. Les élèves ont travaillé en petits groupes et ont utilisé les iPads pour répondre à une série de questions style choix-multiples. C’était une tâche bien plus difficile qu’attendue! 

img_0353

Nous aimerions tous remercier Brandon et Learn Around the World, et nous attendons impatiemment l’arrivée de notre prochaine aventure GEOshow!

2 Comments Add yours

  1. Mme Veillette says:

    Les élèves voulaient partager quelques réactions suivant leur voyage au Guatemala. Les voici…

    Nous étions étonnés par le nombre de volcans qui se trouvent au sein d’un si petit pays. En tout, le Guatemala compte 37 volcans! De plus, nous avons appris que le Canada fait partie de l’anneau de feu du Pacifique, ce qui prouve l’existence de volcans en Colombie-Britannique. Ces volcans ne sont pas en activité.

    En escaladant le volcan actif, en direction du sommet, la piste était très à pique (1000km) mais l’explorateur ne semblait pas du tout peur de tomber. De plus, la fumée sortait du volcan. Il n’avait même pas peur d’une éruption! En montant, nous avons vu la façon dont les explorateurs creusent des trous pour faire cuire les repas. Après six ans, la terre est encore assez chaude! Mme Veillette l’a surnommée un micro-onde naturel… En fait, c’est justement ça. Le monsieur a fondu des guimauves et a parlé de fondre du fromage pour de bons sandwichs. Malgré cette chaleur, c’est rare qu’ils ont chaud aux pieds!

    Enfin, vivre autour de volcans actifs, comme le font tant d’habitants (l’ancienne capitale du Guatemala est entourée par trois volcans), nous trouvons que c’est prendre trop de risques. Il faudrait sans doute avoir un plan de sécurité bien détaillé. D’ailleurs, nous nous demandons de l’impact environnemental suivant des éruptions… Quels sont les impacts sur la ville? sur les animaux? sur les arbres et les plantes?

    Liked by 1 person

  2. Mme Joiner says:

    Après avoir lu les réactions des élèves de Mme Veillette, la classe de Mme Joiner a demandé d’ajouter les mots qui suivent…

    Les volcans sont très intéressants à cause de la façon dont ils sont faits et du magma. La façon dont les roches deviennent et coulent comme lave est vraiment intéressante aussi! Le magma est si chaud. Nous ne pouvons pas croire que cette terre reste au chaud après six ans pour pouvoir rôtir des guimauves!

    Nous aurions peurs de vivre à côté d’un volcan. Ça demande une certaine prise de risque et beaucoup de courage pour y demeurer.

    Lorsque l’explorateur parlait des cendres, un élève a même fait un lien personnel. Il a expliqué ses expériences en Italie, à un endroit qui s’appelle Pompei. Les cendres ont couverts les habitants créant des fossiles humains. Cela dit, nous avons enfin compris que la lave et / ou le magma ne sont PAS les parties les plus dangereuses du volcan! En réalité, ce sont les cendres!

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s