Entraînement électrique

Avant la semaine de relâche, les 6e années de M André et de Mme Roman ont participé à une série de défis électroniques.

Travaillant en petits groupes, ils ont été confrontés à diverses tâches uniques conçues pour contester leur pensée en ce qui concerne les circuits. Étant donné que les étudiants étudient présentement l’électricité (Sciences et technologie), l’occasion s’est bien tombé.

Il y avait deux séries de défis, conçus à partir de trousses assez impressionnantes : Snap Circuits et littleBits.

Les étudiant(e)s ont été exposé(e)s à Snap Circuits, une trousse composée d’une variété de petites pièces qui se cliquent littéralement ensemble sur des modules en plastique. Ils avaient besoin de créer des circuits basés sur une liste de matériaux. Leur but était toujours d’utiliser le moins de morceaux pour atteindre défi, tout en se dépannant au fur et à mesure. Par exemple, un défi exigeait que les élèves simulent une soucoupe volante, tout en intégrant une hélice et un moteur au sein du circuit principal. Inutile de dire que c’était l’une des tâches les plus populaires (et les plus amusantes) …

Défis Snap Circuit

La deuxième série de défis comprenait les kits littleBits. LittleBits sont des blocs de construction électroniques, faciles à utiliser, qui sont non seulement codés par couleur, mais également magnétiques! Ces défis étaient bien plus complexes et exigeaient de la persévérance, du travail d’équipe et de la pensée créative. Les élèves devaient résoudre des problèmes dans le but de régler l’intensité lumineuse, de permettre aux couleurs spécifiques des lumières de s’allumer, tout en clignotant! Ils veulent tous tâtonner de nouveau avec nos trousses littleBits!

Défis littleBits

Tout au long de ces expériences, les étudiants ont appliqué leurs connaissances de circuits simples et complexes. La grande majorité ont pu expliquer quelles parties devaient être utilisées et pourquoi, en se servant d’un vocabulaire précis (de la terminologie scientifique acquise au cours de leurs études en salle de classe). Lorsqu’il s’agissait de dépannage, ce vocabulaire s’est avéré utile car les élèves communiquaient de façon claire et précise en parlant de matériel spécifique ainsi que leur rôle, tout en retravaillant et en concevant leurs circuits de nouveau.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s